Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Quels sont les cas d'inscription au FICP ?

Publié le 09/11/2021
Quels sont les cas d'inscription au FICP ?

Les incidents de remboursement peuvent mener à une inscription au FICP dans certains cas. Cette inscription peut coûter cher pour vos projets futurs, car les banques ne seront plus vraiment clémentes avec vous.

Il est possible d’être inscrit au FICP de deux façons. La première est un incident de remboursement, la seconde une procédure de surendettement. Dans le cas des incidents de remboursement, cette inscription est réalisée à la suite de deux mensualités consécutives restées impayées pour votre crédit immobilier. Elle peut également être initiée si vous n’avez pas réglé une échéance pendant plus de 60 jours consécutifs. Enfin, le non-paiement suite à une mise en demeure entraîne également une inscription au FICP.

Pour ce qui est de la procédure de surendettement, l’inscription a lieu dès le dépôt du dossier. Si le dossier est refusé, votre inscription sera effacée immédiatement.

Avant toute inscription, le prêteur doit avertir son débiteur 30 jours à l’avance en lui demandant de régulariser la situation. Une fois ce délai passé, le débiteur sera inscrit au FICP. Il sera toutefois possible de se faire effacer du registre, soit au bout d’une durée de 5 ans, soit après l’apport d’une preuve démontrant que la dette a été régularisée.

Le FICP est un registre public qui peut être consulté aussi bien par les établissements bancaires que par les particuliers. Bien qu’une telle inscription soit un frein à l’obtention d’un prêt, il faut tout de même prendre en compte que le prêt immobilier reste autorisé. Il faudra cependant jouer de tous vos atouts pour convaincre un établissement de vous faire confiance. Si un

https://www.le-pret-immobilier.com/pret-immobilier/actualite/inscription-au-ficp-peut-on-obtenir-un-credit-immobilier-44574